Le cas Sodastream

Posté le 19 février 2014 par censorad dans Non classé

Le cas Sodastream 0010

Qui dit nouveau Superbowl dit nouvelle publicité et donc nouvelle censure.

Aujourd’hui attaquons nous au cas Sodastream avec une nouvelle publicité créée spécialement pour l’évènement.

La pub : Image de prévisualisation YouTube

Vous aurez pu reconnaitre la majestueuse actrice Scarlett Johansson en vedette. Un gros coup marketing pour la firme qui fabrique des machines à faire des sodas : elle devait être diffusée dimanche 2 février 2014 à la mi-temps du Superbowl, la finale du championnat de football américain. Un événement planétaire regardé par plus de 100 millions de téléspectateurs, où un spot publicitaire peut coûter plusieurs millions de dollars.

Sauf que le spot de Sodastream a été recalé, comme l’explique Variety (en anglais). Parce que Scarlett Johansson y lèche sa paille de façon trop suggestive ? Non. La publicité a été censurée parce que l’actrice termine sa prestation par la phrase : « Désolée Coca et Pepsi. » Or Pepsi est un des principaux sponsors de la NFL, la ligue de football américain. Du coup, pas question de diffuser la fin du clip, qui va devoir être raboté.

Quelque peu vexé, Daniel Birnbaum, le patron de Sodastream, a dénoncé cette décision, estimant que « c’est le genre de truc qu’on voit en Chine ». Puis le spot non-censuré a été publié sur internet, quatre jours avant le match. Un moyen efficace, grâce à la polémique créée par cette censure, de faire encore plus de bruit que le Superbowl.

Sourcehttp://www.francetvinfo.fr/

Répondre

D'autres nouvelles

On s'installe à Lyon ! |
Lesamisdemonblog |
Les Horreurs de ce Monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pascallamireau
| Prédictions
| OneDayOne M